Italie

Les premiers jours

ssc0411.jpg

L'Italie commence plutot bien avec 70kms de descente, à 50 km/h en vélo couché c'est le pied! Des sensations de fous!

Dimanche: 1er jour sans vélo, vive les WE: bricolage, coutures, confiture de marrons, repos, lessives, coiffeur pour dine… au pied des Alpes.

Puis on découvre le Piémont, ses petites collines et ses vignes colorées sous les contreforts des Alpes… à couper le souffle! Et il fait TOUJOURS beau! (Jour de pluie:0)

ssc0413.jpg

« Dodiecesima settimana »

Mardi, la ballade continue dans le piémon, et comme son nom l'indique, c'est le pied… mais ça monte! On se fait surprendre par des petites rampes, sur 1 à 2 kms à parfois plus de 15%! Amandine a meme été obligé de mettre pied à terre tout ça pour qu'un italien vienne pousser son vélo. « Ah les Ritals', impossible de la laisser 2 min sans surveillance » Mike. Bref tout se passe pour le mieux sous un temps plutot maussade.

p1020984.jpg
Et un jour, on a commencé à se perdre dans ces petites routes piemontaises si jolies, à tourner en rond (seule dine s'en apercoit bien évidemment!)… Et on tombe sur Fabio, à qui on demande notre chemin… Il nous proposera un café chaud. Alors nous voilà chez ses parents, autour d'un expresso. Le dialogue est plus que réduit, chacun dans sa langue, on essaye l'anglais (absolument inutile en Italie), mais heureusement avec les mains on se comprend. On repart requinqué, et alourdit d'un ENORME morceau de fromage (« trop bien » dine) pour explorer la vallee du Pò.

Et quelle vallée… Le Pò…Brumeuse… plòte, plòte,plòte… pò belle… une route droite… pò d'interet dans le paysage. Le seul point marrant: Les klaxons des centaines de camions, pour nous encourager, qui nous croisent et nous doublent. Et qu'est ce que c'est HUMIDE!! (vous nous excuserez pour le manque de photos… on a eu bò chercher, il n'y avait pò grand chose à se mettre sous la dent). Deux jours où à 10° tu crois qu'il fait moins 10, 1° le matin, un brouillard à couper au couteau… bref le rève!

Fin du 2eme jour, arrivée à Crémona, après 97km de route (cf description ci dessus). Ah oui dernier détail, le sol est tellement imbibé (meme les terrains de foot sont des flaques géantes), qu'il est difficile d'envisager planter la tente (trempé elle meme).

p1020988.jpg

Donc commence la recherche d'une auberge, on nous indique un hotel pas cher…en fait 3 étoiles oups! mais la gerante super sympa telephone pour nous dans une auberge et reserve pour nous une chambre. C'est ainsi qu'on arrive à la « casa san angelica ». Un pretre nous accueille, inhabituel mais bon! Crevé on ne fait pas trop attention et il nous dit que le diner est à 7h. Bon pourquoi pas. En attendant on transforme la chambre en véritable seche linge. A l'heure dite on se retrouve au refectoire, les bonnes soeurs font le service et nous mangeons en compagnie de gens qui ont tout l'air de vivre dans la rue. On est assez mal a l'aise…meme si le diner est sympa. On se sent encore plus géné au moment du depart le lendemain, il n'est pas facile de sortir avec ses milliers d'euros d'equipement au milieu des camions de collecte de la croix rouge! Et c'est à la sortie (par l'autre porte) qu'on peut lire « Refugo notturno diocesain ». Experience originale qui permet de se rendre compte de la chance qu'on a!

Puis en route pour les grands Lacs.

Jour de pause Samedi (a noter 1e Gelati pour Mike, vital de le preciser 🙂

ssc0538.jpg

Et Dimanche direction le lac de Garde. Quel contraste! Des villas à n'en plus finir, magasins hype, des BMW et Porche à tous les coins de rue… Nous visitons un peu les bords du lac magnifique meme si un peu brumeux en cette saison (la limite lac ciel était difficile a distingue).

ssc0523.jpg

Puis vient VERONE, un peu de cliché dans ce voyage de Noces tout de meme (pour les incultes comme nous, c'est quand meme la ville de Romeo et Juliette et des amoureux). Donc on se lache…petite nuit dans un B&B, on flane dans la ville, on mange des Gelati (c'est vraiment incroyable ce qu'elle sont bonnes). Ce petit retour a la ville a quelque chose de depaysant pour nous mais est bien agreable.

ssc0535.jpg

Pour infos: Niveau physique, pas de courbatures mais les tendons qui tirent un peu. On avance plutot pas trop mal, mais au bout de 80 borne, on est cuit! Mais par contre des bleues (certains voulaient les voir en images alors vous les avez!): Total de chutes pour dine: 15, et ça vous calme quand les 48kg de velos vous tombent dessus et qu'il faut les relever

Total de chutes pour Mike: 2….. c'est trop injuste…. snif

Niveau stat (pour les cyclos interresses): Au compteur 502km en Italie, pour 30h30 de vélo (en france: 287km et 26h30)

 

Italie: suite et fin

Premiere vraie journee de pluie, 4h sous la flotte… pas de pause dejeuner, vive les barres et les gateaux! Mais heureusement, le soir venu, nous testons le « warmshower » pour la premiere fois. Le concept: on s'inscrit sur un site internet de cyclotouristes et chaque adherent propose une douche chaude voir un lit aux autres voyageurs. Andrea et Manuella nous ont acceuillis comme des rois, pour eux aussi premiere experience. Andrea partira faire le tour de la meditterrannee, seul, en velo, en avril prochain. Grand chef cuisinier par dessus le marche, il nous a concocte le meilleur risotto italie. Puis en route pour les Dolomites…

ssc0604.jpg

LES DOLOMITES… Un reve pour Dine, on devait y passer! Et qui a parle du crachin des Dolomites deja? Hein Nico?… Eh bien plus que du crachin, c'est de la bonne « drache » qui nous a suivi la-bas! Alors que vous dire de ces montagnes, si ce n'est qu'on s'est promis une session grimpe, pour les decouvrir l'ete 2012, en plein mois d'aout cette fois, avis aux amateurs… On a quand meme quelques cliches des contreforts.

LES DOLOMITES… Un reve pour Mike… Mais pour la ville de Belluno, capitale des meilleures glaces d'Italie et donc du monde: passage oblige! On entre ainsi, trempe et fourbu, dans la plus chic Gelateria. Effectivement elles valent le detour…

p1030016.jpg Il est tombe dedans quand il etait petit, il en veut toujours, mais lui il en a le droit!

LES DOLOMITES… Une interview en exclusivite totale, pour « Courrier di Alpa ». Une photo… sous notre meilleur jour, 3 questions et hop voila un petit article sur nous par la journaliste locale qui a flashe sur les velos.

LES DOLOMITES… Barre des 1000 kms franchi:

ssc06061.jpgBilan:

– Velo vraiment confortable, chaque matin on a l'impression de se glisser dans un transat (au point qu'Amandine a deja 2 fois lache les 2 mains, tellement elle se sentait a l'aise – et 2 nouvelles chutes donc pour un total de 17 pour elle et 4 pour Mike, les bleus sont en regression!)

– Ca y est, on se sent vraiment en voyage, partis pour des vacances geantes. Et on profite de plus en plus de notre vie de nomades, ou les rencontres sont variees et sympas

– Pas de soucis de sante si ce n'est quelques ampoules

– Maitrise du pain au rechaud a bois ou au feu

– Apprentissage de la couture: OK pour Mike

– Lecon 14 d'ASSIMIL en Russe: OK

– …

– le seul point noir: la TENTE! Pas etanche…pas mal pour une tente hein? Heuresement pour nous SUPERCOCO, notre conseiller technique on- line, notre acheteur/revendeur/negociateur/expediteur a ete plus qu'efficace…notre nouvelle maison nous sera livree dans quelques jours « merci vieux frere » Mike. En attendant toutes les techniques sont bonnes, car la pluie est tenace: bache des velos sur la tente, sac poubelle entre la toile interieure et exterieure.

Ah oui petite note Mike pedale avec des sacs poubelles au pied dans ses chaussures, gare a l'odeur mais au moins ils sont secs!

Bon revenons au voyage, on a atteint la mer aux environs de Trieste! Quelle classe, au moment du coucher de soleil, on plante notre tente dans le jardin d'une residence secondaire a des milliers d'euros avec vue directe sur la mer et on profite du paysage.

ssc0611.jpg

Derniere petite glace avant de quitter l'Italie dans un de ces fameux cafe de Trieste. L'ambiance y est vraiment sympa, tous avec un expresso et un croissant en train de lire le journal, parler un peu fort avec les mains: rencontre agreables assurees.

Puis direction la frontiere apres une derniere journee sous la tente sous la pluie.

Ce qui nous a marque chez les Italiens, beaucoup de cyclistes tete dans le guidon, beaucoup de chasseurs (sans balles perdues, heuresement pour nous), les fous rires des memes Italiennes quand elles nous voient passer (apparement on a une tete a faire rire), la sympathie dans les magasins, bars et autres, finalement assez peu d'etonnement devant nos velos.

ARRIVEDERCI ITALIA!

Italie : 914,70 km et 54h30 min de velo.

 

 

18 réflexions au sujet de « Italie »

  1. Et ben ca pedale dure 🙂
    Bon courage a vous et je pris pour que le compteur de jour de pluie reste au plus bas 🙂

  2. Mais vous avancez comme des malades ! les cuisses commencent à chauffer un peu non ?
    en tout cas vos photos sont vraiment superbes ! mais faites gaffe on vous suit à la trace…
    Allez encore quelques coups de pédales avant la ligne d’arrivée !
    Je confirme la petite crème de marron maison donne plein d’énergie !

  3. coucou, Magnifiques photos sur le lac!!!

    Bravo aux artistes, Belles découvertes et merci pour ces clichés superbes!!!bises M

  4. Cool de voir que tout va bien pour vous. Vos photos sont superbes, ça fait envie !
    Mike, je sais que tu t’inquiètes beaucoup à ce sujet, mais ta plante va (encore…) très bien !! 😀

    Bonne continuation, pédalez bien !!

    PS : A Genève, j’ai vu un drôle d’engin, un tandem vélo couché/vélo normal…
    Du coup j’ai pensé à vous, et j’ai fait une petite photo : http://img825.imageshack.us/img825/7585/photo0362k.jpg

  5. coucou les amoureux,
    merci de nous faire voyager avec vous, c’est vraiment chouette de pouvoir vous suivre comme ça ! bon courage, à) bientôt sur le blog
    bisous

    jess

  6. C splendide…merci de nous faire voyager…
    J’espere que les nuits st pas trop fraiches…allez avancez et vivement les prochains cliches et commentaires…

    Gros bisous de damien et moi meme

  7. coucou les zozos

    On goute un peu de votre voyage en mangeant la meme creme de marron et en vous lisant. On espere que tout va bien. Meme pas le début d’un bout de courbature? on veut voir les bleus des chute et les insolites!!!!
    Les calanques étaient belles aujourd’hui et on a revu les photos du printemps dernier à paques.
    On pense fort à vous et à vos cuissots maltraités!!!

    Gros bisous

  8. Lac de Garde déjà. Vous avancez plus vite que mes calculs. Félicitations. Pensez à vous arréter pour faire des photos.

    Bonne nuit étoilée.

    René R

  9. Ils sont miiiiiiiiiggggnnnooooonnnnnnssss !!!
    Ahahahaha j’aime particulièrement les photos de bleus et de Mike sous la douche (dur non ???)

    J’aurais bien aimé me glisser dans votre sac juste pour les jours de visite des villes (ah oui et pour manger les glaces aussi !!!)

    Go on this way
    davaitie b velocipiedie !
    da zvidania 😉

  10. Après calcul votre moyenne est de 13.842105263157894736842105263158 km par heure. A ce rythme nous avons calculé une arrivée pour le 12 aout à 21h04’45 » à Valence.
    Je ne serais pas là mais les clefs sont certainement sous le paillasson.

    bon vent d’ouest

  11. On est là à vos côtés.. on aide Amandine à relever ses 48kg de matériel, puisque Mike ne le fait pas !, lorsqu’elle tombe, on tend un parapluie au-dessus de vos têtes et on prie le soleil de vous sécher et on jalouse votre liberté… de pédaler !
    Bisouxxx et bon courage.

  12. Ravie de vous savoir qqsfois dans un B&B,ouf!!!
    bon courage Dine pour tes kilos, tu vas avoir de bons biceps!!! mais sniff pour tes bleus, bonne route, et souhaites que la route du sud vous éclaire de soleil et d’un peu de chaleur.
    Magnifique votre trajet bissssses m

  13. BRAVO les amoureux ,nous aussi nouis avons ete voir le fameux balcon,, nous espèrons que le beau temps est avec vous car la pluie et le vent ont fait disparaitre ici toutes les feuilleS
    LE WE prochain fète parroissiale et journee portres ouvertes à l’ARCHE;mamisa se remets au vitrail et moi à la peinture à l’huile,mes resideznts de la PROVIDENCE veillissent encore plus vite que moi et j’ai de plus en plus de mal à converder avec eux.
    emrichissez vous de toutes les merveilles de ce beau pays, nous attendons avec impatience vos commentaires. BONNE CONTINUATION y;a;

  14. magnifique vos commentairez que je n’ai pas treove tout de suite,la pluie est gratuite pour tous ,,,quelle belle expèrience et voyage vous faites ;reposez vous un jour par semaine( le diùmanche ,,,,)

  15. Coucou,

    Alors ces coups de pédales et les chûtes , J’imagine que Mike t’as délester de que qqs kilos ,afin de pouvoir remonter ton vélo, toute seule Dine!

    Pause escalade dans les Dolomites ou pas? merci pour les news M

  16. Coucou les enfants.

    Merci pour les photos des bleus qui ne sont désormais plus une légende..mais presque légendaires!…et quelles cuisses mes zozos! On voit que vous avez la forme!

    Vos photos sont toujours très chouettes. Mike a t il pu expérimenter la pêche à la cuillère? Vu le temps sur les photos, le temps est au poisson!

    Nöel approche, et avec lui la neige sur les sommets. C’est encore pas cette année qu’on vous retrouvera au chalet de Combloux pour une soirée crèpe après une bonne journée dans le froid. Mais on pensera fort à vous.

    des gros bisous

    sam

  17. yep bande d’amoureux!
    jvois que vous profitez un max…
    allez voir les lacs de plitvice c’est magnifique.
    jvous envoie de franches accolades.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *