Montenegro

Montenegro

ssc0089.jpg

Il sera donc plutot un voyage a 4, et c'est vraiment sympa de partager notre passion avec d'autres jeunes de notre age. On se rendra compte au fil de ces 2 jours que nous avons pleins d'idees et de points communs. On s'echangent nos trucs et astuces, nos recettes de cuisine, nos jeux de cartes, on partagent notre culturs et on ameliore notre anglais (Vous savez dire cascade en Anglais?? Water fall, facile non?). Kathleen et Alec sont vraiment adorables, ils ont 24 et 22 ans et sont etudiants.

ssc0093.jpg
Le Montenegro nous montrera aussi 2 visages: La cote au nord reste touristique et riche. Nous y decouvrons la baie de Kothor, avec ses montagnes abruptes, a plus de 1700m de haut, qui se jettent directement dans la mer (parait il que ca ressemble a la region de Vancouver). C'est ici que nos routes se separent avec les canadiens. Plus au sud, nous decouvront des villes avec des ordures etales dans la rues, des maisons delabrees, des vaches, poules, chevres sur la route. Les gens semblent plus pauvres mais toujours aussi sympathique. D'ailleurs ils nous previennent gentilement que la frontiere albanaise est infranchissable avec de l'eau jusqu'au genoux, voir jusqu'aux pectoraux selon les gens. Mais bon qui vivra verra… on y va!

Albanie

Arrive au poste de frontiere, les douaniers sont adorables, il essayent meme nos velos et nous trouvent une place dans un camion 4×4 de l'armee pour les 10 premier kms completement inondes. C'est vraiment impressionnant, les gens se deplacent en barques, il y a plus d'un metre d'eau dans les maisons. Les militaires vont chercher les gens bloques en Zodiac et en helico. Apparament cela a commence il y a 10 jours et des gens sont encore bloques dans leur maison. On avait pas idee de l'ampleur des degats avant de lire l'article envoye par la maman de dine. Cette catastrophe est majeur et necessite l'aide internationnale. Les albanais sont adorables avec nous et le camion militaire nous depose au croisement de notre route.

p1030210.jpg p1030226.jpg

La cote albanaise, decrite comme magnifique et comme une reserve naturelle pour de nombreux oiseaux migrateurs dans notre guide, est decevante… L'industrialisation y prend son essor et gache tout. Par contre nous decouvrons une population beaucoup plus pauvre. Sur le bord de la route, on peut acheter des dindons, des moutons, des poulets vivants qui gambadent dans les fosses. Cela nous distrait et les kms passent vite d'autant que l'on retrouve enfin le plat!

Nous decidons de nous diriger vers les montagnes qui nous attirent… Mais quelle idee!!! La route se transforme vite en piste anciennement goudronnee mais completement defoncee. Et c'est raide, tres raide meme, et nous passons 4h sur la vitesse la plus facile! Et il commence a faire froid… Mais quelle recompense de decouvrir ses larges vallees verdoyantes ou la vie rurale semble authentique, meules de foins faites a la main, fermieres au fichu avec vache en laisse…. (excepte les tres nombreuse stations de lavages pour les voitures??). Le cadre est absolument grandiose (pour ceux qui cherchent des lieux de treks, on le conseille , de preference quand il fait un peu plus chaud).

ssc0106.jpg

Puis nous tentons pour le 1ere fois de demander a une maison de camper dans son champ… et quelle bonne idee!! Apres 6h de montee et une descente qui achevent de nous geler jusqu'aux os, ils nous offrent le gite et le couvert. C'est incroyables comme ils sont genereux. C'est une famille avec 3 enfants (dont l'ainee parle un peu anglais) qui vit la. Ils ont des vaches, des poulets. L'ambiance est tres chaleureuse dans l'unique piece chauffee de la maison, grace a un vieux poelle. Nous degustons les produits maisons: Lait, poulets, oeufs, fromages, gateaux… Et nous passons une soiree tres agreable, a essayer de se comprendre, autour de rires et de gestes. Les albanais sont vraiments acceuillants et ils ne veulent d'ailleurs pas nous laisser partir…

p1030285.jpg

C'est qu'il fait tout de meme -6 degres a 8h du mat', lorsque nous partons, sans compter le vent violent glace (ca nous fait un petit ressenti -10 minimum). Mais ce n'est pas nous qui souffrons le plus (merci cagoules, chausettes en soie, surmouffle en gore tex, et autres petites babioles loin d'etre futiles) mais ce sont les derailleurs qui gelent et on doit changer les plateaux a la main, ca corse un peu la route!! Mais nous passons tout de meme la frontiere macedonnienne entiers, d'ou nous vous ecrivons.

ssc0110.jpg

Montenegro: 166 kms et 11h15

Albanie: 172 kms et 12h45

9 réflexions au sujet de « Montenegro »

  1. Bravo, quelle magnifique expédition,beaucoup de courage pour ces routes qui laissent à désirer,bises M

  2. pourquoi petit bonhomme vert deviendra grand et bleu?
    non seulement je vois pas le rapport mais en plus je sais plus d’où ca sort donc je comprend pas.
    bref sur vos photos on voit un véritable et authentique camp de manouche en train de se développer et se déplacer constamment 😉
    sinon mangez bien des spécialités locales, (la photo avec la gamelle sur le feu nous donne grand faim), bien que ca ne soit pas très conseillé pour le sport, faut au moins que ca vous remonte le moral.

    sur ce bonn’ap de spécialité, de cotes (de boeuf ou de montagne), et de routes pavés.
    ciao

  3. bon en tout cas félicitations, c’est cool de vous suivre..
    ya plein de gens à qui je montre votre site et qui le trouvent au top…

  4. Chers Amandine et Mike,
    Lire un roman où les héros ont traversé des épreuves est distrayant mais je vous promets que parfois la lecture de vos explots me transforment en glaçon gelé et crispé devant l’écran à l’affût de mots doux et rassurants, merci ils arrivent toujours !
    Merci pour ces nouvelles que l’on guettent avec plein d’affection. Ici à Paris il fait froid et la neige tient, je viens de dejeuner avec Markus qui arrivait de Baku qui l’a ébloui, merveilleux temps,grand soleil avec 16° au bord de la Caspienne et une ville qui ressemblerait à un super Monaco. C’est pour bientôttttttttttt le caviar ! Bon courage.
    Je vous embrasse chaleureusement.
    Marie

  5. Quel courage pour gravir toutes les difficultés. Bravo. Nous pensons bien à vous et nous espérons que le froid ne vous empêchera pas de profiter des beaux paysages et des belles rencontres humaines.
    Gros bisous. Bien avec vous.
    Isabelle et Jean François

  6. coucou!!

    Je suis impréssionnée!! vous allez super vite!! En tout cas le voyage à l’air de se passer au top!!Vous gérer! Merci pour ce petit récit! on voyage avec vous!!
    bisous à tous les deux!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *