Roumanie

Roumanie rime avec paradis

Tout commence par quelques jours de repos dans un petit nid douillet, chez Julian et Marcella, un couple de warmshower hors du commun.

Qui sont ils ? Couple romanien d’une quarantaine d’annees, ils aiment la nature, le velo, la meditation, les gateaux, la musique des annees 80, bricoler, discuter…

ssc0449.jpg

Ou vivent ils ? Julian, ingenieur en construction a realise avec Marcella leur maison. Elle est astucieuse, pratique, economique et surtout situee sur un petit bout de terrain pittoresque a 5 km de la ville de Iasci. On y trouve ainsi une petite pierre sous un lilas ou Marcella deguste son cafe face au leve de soleil, un jardin potager en terrasse, un pre avec une petite riviere ou broute leurs 2 chevres… En effet, ils ont leurs chevres depuis 1 mois, on apprend donc a les traire a la main et a faire du fromage! (YOUPI dit Amandine) Ces chevres ne sont pas leurs seuls animaux, ils on aussi une centaine de cailles dans une petite « usine a oeufs » tres astucieuse fabrique par Julian: recuperation automatique des oeufs, des fientes, hydratation et alimentation automatique des cailles. Bref pour 30 min d’entretien par jour ils ont une centaine de petits oeufs, parait il bien meilleur pour la sante.

Leur amour du velo. Julian commence des le plus jeune age, a 17 ans il fait le tour de la Roumanie pendant un mois avec 6 copains. Il nous montrera les vieilles photos en noir et blanc en nous racontant leurs anecdotes avec le materiel de l’epoque. C’est sur c’est plus facile de nos jours. Ils font tous les deux de nombreux petits trip en Roumanie et sont partis 15j en Italie et Autriche l’annee derniere.

ssc0453.jpg
Bref ils ont un mode de vie qui nous a seduit tout comme  leur cuisine (specialement le gateau aux pommes et au cacahuete de Marcella). Les franches parties de rigolade et les longues discussions nous ont vraiment fait apprecier les 3j passes chez eux. Pour couronner le tout, ils se sont transformes en »guide du routard » de la Roumanie et nous ont concocte un petit trace au poil pour ne rien rate. Grace a eux nous avons aussi rencontre un couple de cyclo francais anglais au tout debut de leur voyage d’un an, cela nous a rappele de bons souvenirs du debut! (premieres galeres et bons moments)

La route vers le paradis continue avec l’arrivee dans les Carpates.

Notre route suit une riviere au fond d’une vallee verdoyante bordee de pentes abruptes ou paissent les vaches qui jouent aux chamois. D’immenses forets de sapins recouvrent ces moyennes montagnes. On traverse des villages pittoresque avec des maisons en bois et de vieux cyclistes magnifiques aux chapeaux tyroliens sur de vieux biclous. Devant chaque portail on peut voir des barriques de lait et la charrette du laitier avec sa grosse cuve, vient recuperer la traite des familles. Parfois entre deux cols on pedale dans des vallees sauvages mais le plus souvent la campagne est assez peuplee.

ssc0425.jpg

C’est ainsi qu’on fait une rencontre amusante avec un vieux papi, sous l’orage, qui nous amene chez lui pour resserer la direction du velo de Mike. On se retrouvera ainsi a discuter avec sa famille autour d’un cafe le temps que l’orage passe.

Le temps des Carpates c’est comme ca qu’on l’appelle desormais.

Chaque jour est quasi identique. On se reveille sous un beau ciel bleu chauffe par les rayons du soleil (15 degres environ). Puis le mercure monte, monte, monte (superieur a 30 degres), le soleil tape, tape, tape. Petit a petit on voit se former d’enormes enclumes dans le ciel….il fait lourd, le vent se leve….et BOUM! ca pete de tous les cotes, ca dure environ une heure et apres le soleil revient pour une petite soiree ou on apprecie la fraicheur. Alors on adapte notre rythme a ce caprice de la nature (ca fait 10j qu’on est dans les carpates et c’est toujours le meme schema!). On roule plutot le matin, on essaye de ne pas rouler entre 13h et 15h, on s’abrite comme on peut pendant l’orage et on roule a la fraiche apres. Mais on aime ca, au moins il fait vraiment beau tous les jours.

ssc0174.jpg

Les curiosites touristiques de la Roumanie qui nous font pedaler (on croise nos 1ers cars de touristes et de plus en plus d’europeens de l’ouest qui visitent, ca reparle des langues qui nous sont familieres).

– Les monasteres. Ils sont nombreux dans le nord des carpates et certains datent du 14e siecle. On les trouve souvent au fond de vallees perdues et les moines orthodoxes, tout de noir vetu avec une grande barbes y vivent. Leurs particularites sont d’etre entierements peints a l’interieur, et parfois meme a l’exterieur. Ce sont des endroits paisibles et dont les alentours sont souvent le lieu du picnique dominical pour de nombreuses familles.

ssc0408.jpg

– Le « Cimitru Vesel » ou « happy cimetery ». Etonnant de faire un detour de 200km pour aller voir un cimetiere nan ?? Certes, mais celui la vaut le detour. Oeuvre d’un poete sculpteur peintre, il regroupe des steles en bois, peintes en bleu vif. Sur chaque croix en chene, le sculpteur a represente un moment particulier de la vie du defunt et de l’autre cote les circonstances de sa mort. Tout ceci est vu avec beaucoup d’humour tout comme le poeme qui est grave dessous.

ssc0433.jpg

– Les mines de sel. Plonger en suivant une route dans un bus jusqu’a 300m sous terre. Deambuler dans d’immenses caves (20m de haut). Lecher les murs, ils sont sales. Decouvrez les techniques ancestrales d’extraction de ses filons de sel. Vous allez etre impressionne. Il y a toute une partie qui sert de cure pour les maladies respiratoires chroniques et plus de 3000 personnes viennent se faire soigner chaque annee dans ces mines.

ssc0182.jpg

– La cite medievale. Perchee sur une colline, Sighisoara date du 13e siecle. On decide d’y faire une petite pause pour se ballader dans les petites rues pavees, admirer les maisons de toutes les couleurs et les toits aux tuiles colorees…accessoirement y deguster une bonne glace (et oui c’est l’ete ici YOUPI dit mike).

ssc0183.jpg

Le petit mot de la fin: Les Carpates c’est enorme!! On a le coup de foudre: vallonees juste ce qu’il faut, verdoyantes, un peuple chaleureux et pittoresque. La Roumanie parait plus riche et devellopee que les pays d’ou l’on vient (le contraste entre la ville et la campagne reste tres marque). Nous decouvrons aussi les enfants gypsi qui font la manche pour la 1ere fois depuis le debut du voyage.

La derniere semaine en Roumanie : l’ascenseur emotionnel

Notre plus bel echec du voyage… (pour l »instant 🙂

– Un reve depuis nos premiers coups de pedale en Roumanie, Julian et Marcella nous  en avait mis l’eau a la bouche avec leurs photos

– La plus haute et belle haute route de Roumanie (a plus de 2000m d’altitude )

– Un col en lacets avec une vue incroyable se terminant avec un petit lac pour se rafraichir

– Un nom: la Transfagarasan, route mythique pour tout cycliste Roumain

– Pour nous un echec : leve a 5h du matin pour gravir ses 30km et 1700m de denivele a la fraiche nous montons serein les 15 premiers km dans la foret (apres avoir vu un panneau indiquant le col ouvert). Nous nous arretons donc a mi-chemin pour admirer la cascade sur une petite aire touristique. Au moment de repartir, on apercoit un panneau ferme! Des blocs de beton sont en travers de la route! Impossible de continuer. On se renseigne, apparement il y a de la neige et surtout le tunnel d’en haut est ferme. Quelle deception! Monter 15km pour rien! Et a la cascade, c’est l’attrape touriste, seuls quelques marchands de babioles et un cafe (qui explique le panneau ouvert en bas). Heureusement 2 touristes suisses nous offrent des oeufs en chocolat de leur pays en voyant nos mines depitees. Voici une photo de ce que l’on aurait pu admirer!!

La rage au ventre:3 cols gravi!!

On se rattrape en choisissant une superbe petite route qui traverse les Carpates sur 200 km. On enchaine les  »petits » cols. Nous roulons, seuls au monde, ou presque, au milieu des forets de sapin. Ou presque…parce qu’il ya des ours ici! Les panneaux et les locaux nous l’ont dit…Ca vaut des nuits agitees pour Amandine. Mike dort comme un bebe au milieu de ses congeneres!!(on n’en verra jamais).

Une rencontre unique

Au milieu de cette route, dans une vallee etriquee, une petite maison est construite, la, sur le seul terrain plat et habitable a 10km a la ronde. On appercoit une mamie dans son jardin, c’est le coup de foudre, on decide de planter notre tente la. Et ce sera la bonne idee du jour. Dans ce petit fond de vallee, au pied d’une falaise, cette mamie adorable vit seule entouree de ses 3 vaches et de ses 2 chiens. Elle travaille son jardin potager, fait son fromage, et vit dans un isolement qui nous fait trembler. Elle nous invite a participer a la traite, nous indique sa source d’eau, nous regarde monter notre campement, tout cela en prononcant des mots incomprehensibles, mais une fois encore le langage des mains nous aide. Elle ne vit de presque rien et nous offre du lait directement sorti du pie de la vache, du fromage et de la polenta. En tout cas, elle vaut de l’or et quand elle traverse le petit pont branlant, cassee en 2 avec son bidon, elle nous fait voyager dans le temps!

Un peu de culture quand meme!

Constantin Brancusi  vous connaissez ? C’est le sculpteur de pierre Roumain le plus connu, parait il mondialement. Ignares comme nous sommes, nous partons le coeur en fete a sa decouverte! Et quelle surprise! Sans le guide de l’art moderne  »pour les nuls » dans la poche, on est un peu decu! On peut admirer en fait une table de pierre (rond brut) et ses 12 tabourets…cela nous laisse de marbre. Son oeuvre la plus connue est la colonne de l’infinite, qui represente l’homme face a l’infini. C’est une superposition de losange en 3D sur 20m de haut. Elle est certes immense et quand le soleil brille sur un cote elle change un peu de couleur, mais on n’arrive pas vraiment a l’apprecier a sa juste valeur.

La decouverte de la faune:

– Des champs de cigognes! Ces oiseaux sont enormes, majestueux et ont une demarche fiere…on peut en admirer (et de tres pres) dans les champs, sur les poteaux electriques, sur les toits.

– Une tortue?! un soir en montant la tente on entend un gros bruit d’herbe froissee, surprise c’est une tortue .

– Les serpents d’eau!! moins sympa mais tout aussi marrant a regarder quand ils se jettent sur les poissons au bord de l’eau pour n’en faire qu’une bouchee!

1326kms 85h15

10 réflexions au sujet de « Roumanie »

  1. waouh,
    ca envoie les carpates, ca a l’air trop la classe, j’ai croisé des roumains qui m’en avait parler mais ca a l’air encore mieux quand c’est décrit en francais^^.
    sinon j’espere que vous avez essayer de faire un peu de bloc dans les mine de sel, si ce qu’on voit sur la photo, au milieu c’est de l’eau vous auriez pu faire du deep water soloing, et en plus sur un rocher jamais grimpé, du sel ; la classe quoi.
    julian et marcella on l’air de faire de la trop bonne nourriture! ramenez nous les recettes! et j’espère que vous en avez profitez pour reprendre un peu de poids

    bonne continuation, bonne route, et marrez vous bien

    ps: je sais j’écris moins que d’habitude, mais le bac approchant j’ai moins de temps libre, nan je déconne^^

  2. amandine, ne me dit pas que c’est toi qui a fait les 2 petits gateaux au chocolat? ils ont l’air trop boooooooooooooon.
    sinon classe le paysage et la dédicasse du garde boue.

    continuez comme ca

    PS: on a enfin la preuve que mike a maigri :p

  3. Bonjour,

    Merci de nous partager votre nouveau coin de paradis. Le cours de géographie continue!
    Bravo pour la cigogne!
    Avec Apolline nous nous sommes contenter de les voir à Upie.
    Carpatez bien.

  4. Bonjour,

    Merci de nous partager votre nouveau coin de paradis. Le cours de géographie continue!
    Bravo pour la cigogne!
    Avec Apolline nous nous sommes contentées de les voir à Upie.
    Carpatez bien.

  5. hello beautifuls voyagers…. thank you for what you write about us and we glad you like Romania …and if you will like so much …no problem…find a beutiful place take some goats , cows, chikens,cats , dogs ….do a lot of childrens and you will see if it is THE FULL CATASTROFY …or not . Anyway it could be better than METRO BULO DODO ….or something like this………enjoy your biking….

  6. Manifique petit tandem dans les renoncules,

    Bravo il tient le choc!!!!!Merci pour le voyage des Carpates , on vous suit à la trace …..

    Bises M

  7. Bravo JEREMIE
    Le nouveau look du blog des vélocipédistes est( superbes!!!!
    Les photos sont plus visibles , et l’écriture parfaite
    Encore et toujours sollicité , MERCI DJER

  8. Oui il y a encore un peu de travail pour remettre les albums photos mais c’est en cours 😉

  9. Coucou les vélonocipèdes.

    Quel salaud ce hobbit ne donnant pas de nouvelles!!
    C’est pas faute de penser à vous souvent!

    La roumanie doit etre loin pour vous maintenant.
    Trop marrant de voir qu’à 15 ans de distance, vous avez visité un pays complètement différent de celui de mon souvenir (mon souvenir doit aussi énormément y participer cela dit!!!).

    Fais également plaisir de vous voir reprendre des couleurs sur les photos successives. (Ce petit bronzage cycliste fera le plus bel effet à votre retour, j’en suis persuadé!!)

    Gros bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *