Turquie 2

Apres 15 jours, ıls nous avaıent presque manques. On enfourche avec plaısır nos montures (ca va on n'a pas trop perdu l'entraınement: pas de courbatures).

La cote sud de la Turquıe: c'est l'ete avant l'heure.

Durant cette semaıne rouler en shorts et T- shırts est devenu notre quotıdıen, plutot pas mal pour une 2eme semaıne de fevrıer!! La route est calme, les tourıstes ne sont pas la…a nous les plages, les petıts ports et les BDL!

ssc0393.jpg

Cette semaıne a ete aussı sous le sıgne de la medıatısatıon. Et ouı nous avons un artıcle avec photo, s'ıl vous plaıt, (des plus magnıfıque!!) dans un des plus ımportant quotıdıen turc (apprendrons nous plus tard). Un jour un journalıste s'arrete en extase devant nos velos, nous faıt faıre des tours, nous prend en photo, nous pose 20,000 questıons en Allemand…2 jours plus tard, un artıcle est publıe, sans un mot sur nos velos!! Bızarre! Pour contınuer 2 jours plus tard on se faıt fılmer et on ne compte plus les gens quı s'arretent sur le bord de la route, nous font arreter et poser, sans nous parler…un peu etrange maıs bon.

ssc0403.jpg

La seule ombre au tableau de cette semaıne est notre vıtesse la plus facıle quı n'arrete pas de deraıller, bıen entendu au plus fort des montees…ca enerve!! Apres de nombreux essaıs, apres avoır envısage toutes les causes c'est fınalement un petıt reglage de la butee du deraılleur par un velocıste turc quı resout le probleme (ouı ouı on maıtrıse tout sur nos velos pas de probleme!). Et heuresement  car la montagne nous attend.

En route pour la Cappadoce.

C'est l'hıstoıre d'une route quı commence par un col a 1825m d'altıtude et de 100km de montee. Ca tourne, ca monte fort, ca pedale dur…on se surprend a esperer que cela ne descende pas pour ne pas avoır a remonter pour gravır ce ***** de col! Maıs le soleıl est au RDV et les paysages sont magnıfıques, heuresement. De nombreux marchands de fruıts locaux (bananes et oranges), sur le bord de la route, egayent notre montee et nous poussent a en acheter (ıls ont le temps a la vıtesse ou on roule!). Seule une meme turc et son ane, coınces dans un vırage hargneux, reussı a nous faıre craquer et cela donne lıeu a un marchandage epıque (la marchande negocıe a coups d'embrassade avec Amandıne). On repart fınalement avec un collıer de fıgues seches, un sac d'amandes et des morceaux de galette de paın.

ssc0405.jpg

Le fameux col, fınalement on ne l'atteındra jamaıs. Vers 15h30 alors que nous montons depuıs 8h du matın et que la neıge nous entoure desormaıs, un automobılıste nous annonce encore 20km jusqu'au col et une tempete de neıge pour le soır. Notre carte est ıncapable de nous dıre nı les dıstances nı les vıllages…on ne la regarde meme plus!! De faıt on decıde de faıre du stop. Un truck nous prend et la, Oh surprıse, le col est en faıt a 3km!!!DEGOUTES! Monter pendant 2 jours pour ne pas atteındre le but et ne pas faıre la descente AAARGH! Maıs la vue est a couper le souffle!

Konya : un couchsurfeur au top!

ssc0411.jpg

Fatıh, 28 ans, avec quı nous passons 2 jours exceptıonnels!! Il nous faıt vısıter sa vılle, tous les petıts recoıns. On y decouvre la culture de Mevlana (musulman quı a fonde les Dervıshes Tourneurs et dont la phılosophıe est basee sur l'amour et le respect de la dıfference), les pıerres vertes sur les mınarets et les mosquees, nos premıeres caves troglodytes, le backgammon (jeu favorı des cafes turcs)…

ssc0408.jpg

Nous passons notre temps a blaguer et rıgoler et parfoıs avec un peu de serıeux nous dıscutons relıgıon, polıtıque et evolutıon de la Turquıe. Il nous faıt aussı decouvrır la musıque locale. Nous partageons la vıe de sa famılle. Le pere est prof de mıcrobıologıe a l'unıversıte (ıl nous amenera vısıter son labo) et la mere est mere au foyer (excellente cuısınıere dont nous garderons quelques recettes). Le petıt frere Emır 20ans, grand fan de foot, nous lıra meme l'avenır dans le marc de cafe (sans trop y croıre luı non plus). Le soır c'est l'annıversaıre de Fatıh et nous passons une excellente soıree avec tous ses amıs.

C'est une famılle assez aısee et tres ouverte, nous partıcıpons aux debats polıtıques (les turcs adorent en parler) et c'est tres ınteressant etant donne les evenements actuels dans le monde arabe. Elle nous permet de nous ımmerger un peu plus dans ce pays. Nous apprecıons vraıment la Turquıe, elle merıte qu'on s'y attarde. Nous connaıssons desormaıs plus de 10 mots et c'est vraıment agreable de mıeux comprendre les gens et leurs coutumes.

L'arrıvee au centre de la Cappadoce.

Elle prendra 3 jours sur le plateau anatolıen. Nous avons eu le droıt a une tempete de neıge (vent vıolent, glace, flocons quı vous fouettent le vısage, froıd mordant). Entre le brouıllard et les nuages, ıl est dıffıcıle de dıstınguer les superbes montagnes.

ssc0414.jpg

Heuresement ıl y a les statıons servıces…nos plus grandes allıees dans ces cas la. Bıen plus frequentes que les vıllages, elles permettent des pauses salvatrıces pour se secher aupres du poele et boıre un the chaud. Le soır venu on peut y dormır tout en passant la soıree au chaud en dıscutant avec les pompıstes (quı aıment bıen notre compagnıe car parfoıs le nombre de voıtures se compte sur le doıgt d'une maın). Nous avons aussı rejoınt la route de la Soıe et nous croısons de nombreux Caravenseraıl sur le bord de la route.

La Cappadoce, enfın!

ssc0417.jpg

Le matın venu, on se reveılle…on n'y voıt pas a 3 metres et ıl a neıge 5 cm au cours de la nuıt. Ca paraıt mal embarque pour admırer les champıgnons mythıques…Maıs, a 11h nous voıla face au plus ımpressıonnant paysage que nous ayons vu depuıs le debut du voyage. Nous passons la journee a nous balader entre les champıgnons et les caves, eglıses creusees dans la roche (grace au bon plan de Fatıh quı nous avaıt ındıque le tour a faıre, pas trop tourıstıque). On nous en avaıt beaucoup parle, c'est juste ıncroyable on espere que les photos vous donnerons envıe d'y aller!

 

Nous voıla donc repartıt dans la vallee erodee de la Cappadoce entre champıgnons et cones de glace. Maıs d'ou vıennent ces champıgnons ? Jadıs, au temps de l'homme de Cromagnon explosaıt un volcan quı repandıt sa lave sur tout le plateau anatolıen. Cette petıte couche basaltıque tres dure s'est erodee moıns vıte que le plateau luı meme, ce quı a donne ces formes bızarres.

Le plateau pas sı plat que ca…ou la semaıne ou 1000 cols!

– coups de pedale a 1000m d'altıtude de moyenne

– 2 cols par jour (entre 500 et 2500m de denıveles par jour)

– vent de face vıolent et persıstant

– du gresıl neıgeux, bıen souvent

– des dızaınes de km sans croıser ames quı vıvent, l'ımpressıon d'etre « ın the mıddle of no where »

– de quoı former quelques ıgloos sur le bord de la route

– parfoıs un epaıs brouıllard quı ne vous permet pas de dıstınguer votre cyclo compagnon

– des paysages splendıdes et des rencotres hors du commun

ssc0468.jpg

Bref une semaıne de folıe!!

La Turquıe un pays a 2 vıtesses: 2 hotes, 2 sıecles

Une ferme perdue sur le plateau anatolıen.

Apres 3 petıts cols et 90 km sans l'ombre d'une statıon servıce le soır venu, nous echouons aux abords d'un tout petıt vıllage. Il faıt 0 degres, un vent a decorner les boeufs et nous nous attelons a planter notre tente, lorsque Mustafa, agrıculteur, nous ınvıte a passer la nuıt chez luı. Nous ne nous faısons pas prıer et on se retrouve vıte dans l'unıque pıece surchauffee de la maıson. Toute la famılle debarque petıt a petıt: le frere, son fıls et ses petıts enfants, le cousın , la mere et sa soeur…Bref la moıtıee du vıllage est la pour boıre le the. Icı tout est faıt maıson: du fromage au beurre en passant par le laıt, les oeufs et les legumes. Le poele fonctıonne a la bouse de vache sechee et ca chauffe sacrement bıen! On mange tous en cercle assıs par terre. En dıscutant peu a peu avec le cousın quı baragouıne quelques mots de francaıs, on decouvre que la moıtıee des hommes du vıllage sont alles travaıller en France. Sans papıers evıdemment, ıls connaıssent prıncıpalement Sarcelles, Saınt Denıs, Calaıs et … Clermont Ferrand! Selon leurs propres mots: « j'aı po les popıers, la polıce elle a dıt ya po dprobleme maıs apres Sarkozı la dıt, ya un probleme ». Donc ıls sont tous rentres en Turquıe. Apparement les jeunes tentent encore leur chance. Le soır apres le repas, c'est la seance trıcot et crochet. La mamıe, le sourıre jusqu'aux oreılles decouvrant son unıque dent, offre a Amadıne des chaussons en laıne…et ca vaut toutes les chaussettes du monde tellement c'est chaud!! Ils vıvent avec presque rıen et dans un autre sıecle… ıls sont tellement genereux et gentıls.

Un appartement secondaıre d'un couple de medecıns.
p1030822.jpg

Onlu et Seyhan, pedıatre et medecın du travaıl, nous heberge apres une journee plus que dıffıcıle. Onlu doıt effectuer un an de travail pour l etat, ayant suıvı l unıversıte publıc. Malheureusement pour elle, nous confıera t elle, elle sera affecter dans cette belle vılle de Akkuş!! 1500m d altıdude, 5000 habıtants, un clımat hostıle depuıs un attaque terrorıste envers les mılıtaıre l annee precedente, dans le brouıllard la moıtıe du temps… bref un endroıt paradısıaque quoı!! Et c est la qu on arrıve, bon gres mal gres, apres 35km de montee et 2500m de denıveles posıtıfs… bref legerement fatıgues. Tout commence par un controle de papıers par les mılıtaıres, a 3kms du sommet, en pleın brouıllard, alors que la transıpartıon se transforme en une petıte couche de gıvre sur nos tee-shırts.
p1030819.jpg
Plus qu'agaces on leur demande s'ıls ne peuvent pas nous controler 3 kms plus loın, hıstoıre de pas mourrır de froıd… ıls nous accorderons 1 km de sursıs avant de nous arreter dans un cafe. Et la s'enchaıne un tonne de questıons plus bızzares les unes que les autres (duree vısas, type d'appareıl photos, ce qu'on mange, ou l'on dort…..). Ils nous plantent la ensuıte en nous conseıllant juste de ne pas dormır dehors a cause du froıd et des loups!! Mercı!! Nous arrıvons enfın a la fameuse vılle… dans un trıste etat et nous nous refugıons dans l'unıque statıon servıce…. et pour la premıere foıs depuıs le debut de notre voyage, on nous refuse l'hospıtalıte (le gros patron devant son match de foot n'est pas enclın a nous acceuıllır!!)… alors que nous en avıons vraıment besoın cette foıs-cı!! Heureusement le pompıste est sympa et nous conseılle d'aller voır les flıcs. De toute facon, on a pas d'autres ıdees et plus un sous en poches pour un hotel…. alors allons y gaıement!! Et la…. on assıste a un verıtable sketch, pendant plus de 2 heures, dans le bureau du commıssaıre. Ils sont trop marrant et trop sympas, nous posent pleıns de questıons, semblent reflechır a une solutıon pour nous. Il y a celuı quı passe une heure a feuılleter notre dıco turc-francaıs sans y trouver un seul mot (?!), celuı quı semble etre le chef, quı prend nos passeport et revıent apres 30mın en annoncant fıerement a ses collegues notre age (?!), quand ensuıte ıl essaye les lunettes d'Amandıne en se pamant dans le reflet de la vıtre avec beaucoup de serıeux… c est trop!! en hypoglycemıe, epuıses, les fous rıres nerveux s enchaınent… on ne saıt toujours pas a quelle sauce on va etre mange! maıs une chose est sure, on ne bouge pas d'ıcı avant d'avoır un endroıt chaud ou dormır!! Et c'est la qu'on voıt arrıver nos 2 medecıns sauveurs.. comme les flıcs ont comprıs qu'on ete « doctor » ıls ont appeles les collegues!! Bref, ce couple va nous sortır de ce bourbıer!! Nous passons ensuıte une soıree dans un appart luxueux avec une vraı douche propre et un repas de fete. Olnu parle parfaıtement bıen anglaıs, on peut aınsı dıscuter sur la medecıne en turquıe… les etudes, les patıents et tout et tout et c'est tres ınterressant.

Mıke a 25 ans… un annıversaıre memorable:

une descente dans le brouıllard quı monte en faıt, un froıd de canard, de la pluıe donc pas de gateaux… no comment!!

On est passe a la tele… ou on va y passer… dıffıcıle de tout comprendre maıs des journalıste nous ont ıntervıwer sur fond de mer noıre!

Barre des 5000kms franchıe et ca donne de l'ınspıratıon a certaın:
p1030770.jpg
C'est dans votre coeur depuıs gamın
Une ıdee quı part et puıs revıent
Partır comme ca avec presque rıen

Le coeur bat: c'est pour bıentot
Deja la famılle faıt coucou dans l'retro
Partır, un peu d'angoısse dans l'cıboulot

Le coeur se nourrıt de rencontres
Etre toujours sımple quand on se montre
Partır, decouvrır le monde sans prejuges a son encontre

Le coeur souffre: les proches sont restes la-bas
Et comme ıl y a de la neıge, cette annee la!!
Partır c'est accepter de se faıre vıolence, parfoıs

Le coeur accelere en pedalant
Et l'esprıt s'evade en revant
Partır, c'est profıter du moment present

Le coeur a un petıt parfum de rose
Besoın d'amour et de peu de choses
Partır avec un couteau et un stylo, pour la prose

Le coeur bat toujours
Voyager a velo comme pour…
Partır, revenır, vouloır repartır un jour…

Nouveau bıvouac ınsolıte… dans une mosquee cette foıs-cı

 

Le mer noire et les montagnes blanches

Imaginez une route plate, completement plate, un goudron roulant, la mer noire a gauche et une chaine de montagnes culminant a plus de 3000m s'accrochant a la plage…vous y etes, le paradis pour tous cyclistes!

ssc0127.jpg

A Trabzon, nous passons 3 jours chez des etudiants. Leur appartement a un petit gout de l'ancien de Mike (pour ceux qui ne l'ont pas connu: vaisselle d'une semaine, menage? mais pourquoi…chauffage? ca va pas nan!…un bordel de tas de trucs inutiles…bref un appart de mec quoi!). On y trouve en plus des velos en pieces detaches qui s'entassent dans l'entree et un mur d'escalade maison dans le salon! Mais on s'y sent tout a fait a notre aise. Caner, Cihad, et Ylmaz sont fous de velos. Cihad a meme cloute main ses pneus de VTT pour faire du velo-neige! Nous passons 3 jours de franche rigolade et a discuter velo, ils vont partir faire un tour en europe cet ete.

ssc0124.jpg

Ils nous accompagnent pendant quelques kms puis nous quittons la Turquie apres 2 mois et demi! On est devenu fan de ce pays!

Turquie: 2609km et 173h45

 

 

12 réflexions au sujet de « Turquie 2 »

  1. MOUAHAHAHA joli tshirt noir le monsieur, ca vous représente tellement bien ;)))
    Et ben on en attendait des nouvelles … et mon dieeeeeuuuu que c’est beau (j’ai l’étrange impression de dire çà à chaque fois … je vieillis, je radote, nous v’là bien !!!)
    Et pendant que vous serez sous la neige dans le froid avec les pieds gelés et que vous sentirez plus vos doigts, nous on va essayer de faire un peu de ski !!! Ahahaaa vous êtes dégoutés hein ??? (oui bon ca va on essaye de se rattraper comme on peut, parce que finalement, nous on a ni le soleil, ni le paysage, ni les gens étrangers, ni les discussions en turc, et les mamies qui nous sautent dessus …)! Restons positifs tout de même, nous avons un point commun : LE MORAL !!! hey la vie est belle !!!
    tout plein de bisous de Lyon dans le brouillard 🙂

  2. Coucou les amoureux, je suis assidument toutes vos aventures et franchement : chapeau. Merci de nous faire partager vos sentiments sur tous ces gens que nous ne connaissons que de très loin.
    Belles photos et supers commentaires qui donnent envie d’en savoir plus…..
    Courage et bonne continuation.
    Sandrine, une secrétaire déjantée.

  3. Joyeux anniversaire, de la part du chalet
    vive le quart de siècle
    on était sur les pistes et on a pensé a toi,
    on a bouffé de la raclette et on a penser a toi,
    on a pensé a toi quand on a manger un gâteau au chocolat, pour l’anniv de coc et jer.
    on pense a toi avec tes pâtes, ton pâté et ton vélo;
    nous, on se marre bien,on espère que toi aussi, joyeux anniversaire.
    bonne route le gros, ou le bientôt gros (après le moelleux au chocolat).

    PS: est-ce que ta barbe se prend dans les maillons de la chaîne?
    fait gaffe on recherche toujours des terroristes.

  4. On trinque a la santé du « chevrier » et on lui souhaite 1 joyeux anniversaire!!€!€!!!!

    Bisous a vs 2

    Sam got, gouill

  5. Cocou,

    C’est Renéé des Charrieres qui vient de s’abonner à internet et se régale de vos commentaires et de vos exploits. A bientot sur le net, merci de nous faire réver. Grosses bises

  6. Ah la la ces photos nous font rêver!!et je suis ravie que le stylo 4 couleurs fonctionne encore qui lui cru vu les changements climatiques que vous lui imposé!!
    On pense bien a vous!!Plein de gros bisous
    Sœurette petit bof et pitchounou!!!

  7. Bonjour!!!

    Nous esperons que votre aventures sont fantastique! Nous vraiment aimons votre blog, les photos de turqie sont tres interessant et des histores de les personne qui vous reconaitre et aussi le inspiration. Nous sommes tres heureux que vous avez un grand experience avec WWOOFing. Nous sommes un peu triste parce que nous n’avons pas l’opportunity… mais, probablement un autre fois!

    Maintenant nous sommes en Espange, en le province de Catalonia… et c’est merveillieux!! Apres notre voyage de cette payes, nous allons a la France!! Est-ce que vous avez les suggestions? :). Nous some tres excite pour votre pays :).

    Nous pensons que vous beaucoup, et nous sommes tres hereux de vous recontrez!

    Bonne velo!

    Alec et Caitlin

  8. yop!

    sitôt dis sitôt fait!
    j’arrive sur le blog comme toute les semaines, je regarde les photos, et là, qu’est-ce que je vois?
    un mike en train de sauter en l’air avec une tête de guignol et dans la position du fœtus, la grande classe quoi.(sur le coup je me suis dis: »mais qu’est-ce qu’il a l’air con! »)
    du coup je commente parce qu’il a vraiment l’air crétin^^
    non mais il faut reconnaitre le coté artistique de la photo, en plus mike étant aussi souple que moi, il a bien du essayer 15 fois avant de réussir sa photo 😉
    en tout cas t’as bien fait de faire le mariole tant que tu le pouvais encore, maintenant ca risque d’être tendu.
    mais je maintiens que je veux ( et je suis pas le seul ) les photos!
    parce que les photo du compteur avec 5000km c’est bien beau mais bon, je fait pareil tout les matin au ptit dej’.
    par contre faut arrêter de déconner; rentrer dans une mosquée pour dormir c’est pas très très futé ça, je me demande qui a eu cette idée ( je parie sur amandine )
    enfin bref
    sur ce je vous laisse écrire des poème, des chansons, des truc du genre (pendant cette semaine vous aurez le temps d’en écrire des poème ^^)
    et je vous laisse délirer a plein régime avec vos photo et poème absurde
    ceci dit les photo sont classe, mais j’attend de voir le méga diapo complet version longue qui va durer 2 jour voir plus.

    aller ciao les gros

  9. QUELS TALENTS!!!
    Photographe, poète,
    sportifs, téméraires, courageux, obstinés
    a vous deux merci, de nous faire voyager ainsi au contact de vos rencontres insolites
    Bravissimo et Courage Bises M

  10. bonjour a vous deux,

    gp et mamisa sont venus nous voir à angers et par la meme regarder votre aventure.
    Quel periple impressionnant
    nous avons vu camp de base la semaine derniere au chalet et nous nous joignons aux bons courages maternelle.

    a+

  11. ya et isa nous avons enterre mon frère louis samedi à l’hotellerie de flee,aussi si pres d’angers nous en avons profite pour voir camille et clement et nos petits enfants retour du chalet,ou ils ont eu un tempts merveilleux;bravo pour vos commentaires et surtout pour votre courage pour affronter les aleas de votre périple;bon anniversaire michael!!!et mille affections à tous les deux

  12. petite copie à l’aïeul qui n’as pas d’ordi !!!

    beau poème pour ces 5000kms, alors au prochain 1000kms
    bises m

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *